Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alexis Tsipras fin stratège politique, démocrate ou populiste?

Publié le par Yanis voyance

Alexis Tsipras fin stratège politique, démocrate ou populiste?

Le fait d'actualité:

Comme exprimé dans ma publication d'hier matin, la Lune en Poisson signe de l'espoir et de la solidarité, ainsi que Vénus planète d'amour et Jupiter celle du succès en transit Lion ont donné une victoire historique et sans appel du non à 61,31% au référendum proposé par son 1er Ministre Alexis Tsipras ( né le 28 juillet 1974 à 1h30 à Athènes Lion ascendant Gémeaux). Cette réussite est avant tout celle du peuple et de la démocratie, qui a été célébrée dans une ferveur populaire inégalée partout en Grèce, mais également chez les partisans anti-austérités partout en Europe. Pourtant dès ce matin ce n'est pas encore la gueule de bois, mais la reprise des négociations sur la scène européenne qu'Alexis Tsipras appelle de ses vœux. Celles-ci s'annoncent très âpres compte tenu du changement de ton des membres de l'Eurogroupe qui ne semblent aucunement disposés à reprendre les discussions, et encore moins à faire la moindre concession. Certains dirigeants et autres commentateurs européens appellent même à jeter sans ménagement la Grèce en dehors de la zone Euro en fustigeant Alexis Tsipras et le peuple Grec de s'être prononcé pour le non aux accords proposés par l'Union Européenne. Une internaute m'a posée une question très pertinente concernant la responsabilité d'Alexis Tsipras de ne pas avoir clairement présenté à son peuple l'éventualité d'un Grexit (banqueroute) et d'une sortie de la zone Euro en cas du victoire non. Quelles sont les réelles intentions quand à l'organisation de ce référendum? Le leader Grec a t-il été honnête de prétendre que voter non ne conduirait pas automatiquement à une sortie de son pays de l'Euro? Bien entendu je n'ai pas la prétention de savoir ce que pense exactement le leader Grec mais voici mes impressions pèlent-mêlent et mes commentaires sur la situation.

Alexis Tsipras, n'avait semble t-il pas trop le choix d'opter pour ce référendum qui est un mélange de coup politique et la recherche d'un plébiscite pour restaurer ou en tout cas asseoir son autorité au sein de la coalition. Son Milieu du Ciel est en Verseau, avec un maître Uranus en Balance en maison V, segment du ciel qui fait écho à son 5e signe du zodiaque le Lion. Cela montre son attachement à la liberté. Uranus en bi-quintile à Jupiter laisse penser qu'il possède une conception à la fois moderne, progressiste et juste de l'état. Son initiative populaire en atteste. Ce référendum est clairement un acte démocratique très puissant vis à vis de son peuple qui n'a jamais été vraiment consulté depuis le début de la crise. Dans le passé Georges Papandréou l'ancien Premier Ministre Grec, dans un moment aussi épineux avait annoncé un référendum mais le couple Franco Allemand de l'époque Angela Merkel et Nicolas Sarkozy l'avaient fortement dissuadés pour ne pas dire empêchés. Avec le recul on peut dire que c'était un véritable acte d' ingérence dans les affaires intérieures d'un pays sensé être souverain. Peut-on rester maître de son destin quand dans un passé plus lointain les dirigeants ont accepté de signer des traités scélérats qui présentaient une façade séduisante sensées apporter la de liberté, de la solidarité et de prospérité, mais qui n'a su engendrer en cas de premières difficultés le malheur en vous plongeaient droit en enfer dans les mains de créanciers cupides et sans scrupules?

Voilà pourquoi cette initiative du 1er Ministre est une véritable leçon de démocratie, dans une zone Euro qui ne l'est pas dans son mode de fonctionnement. Et même lorsqu'elle a feint de l'être pendant le référendum de mai 2005 où le peuple s'était prononcé majoritairement pour le non, concernant l'opportunité où non d'adopter la constitution européenne, nos dirigeants non satisfait de la réponse, ont par un tour de passe passe anti-démocratique annulé le scrutin pour faire passer leur volonté par le biais d'un vote au parlement .

Concernant maintenant la teneur réelle du référendum, il lui était très difficile stratégiquement d'être complètement transparent sur les conséquences éventuelles d'une victoire du non. Le natif du Lion est réputé pour sa loyauté et son intégrité. Il était certainement sincère dans sa volonté de continuer à négocier mais pas à n'importe quel prix. La proposition qui lui a été faite par ses créanciers étaient destinées à le mettre en porte à faux par rapport à ses promesses de campagne. Toutefois, dévoiler trop ouvertement ses cartes auraient permis aux membres de l'Euro groupe de lui reprocher de pousser son pays à la sécession. Quitte à ce que la Grèce sorte de l'Euro, il veut pousser les eurocrates à la faute et leur faire assumer la responsabilité et les conséquences de leur politique désastreuse menée depuis longtemps. Sa Lune en Scorpion lui donne beaucoup d'intuition et un côté kamikaze capable de prêcher le faux, pour le lendemain tenter ce coup de poker démocratique en appelant à un référendum scénario improbable à 9 jours de la date fatidique de remboursement. Échéance très courte pour organiser normalement dans de bonnes conditions un scrutin. Son ascendant Gémeaux a le goût du jeu et capable de volte-face surprenante d'où son arrêt soudain des négociations pour annoncer une consultation de son peuple, qui a désarçonné ses interlocuteurs. La présence de Mercure maître de son ascendant en Cancer escorté par Saturne (persévérance) et Vénus (sens de la justice), montre que contrairement à ce qui est dit, il sait où il va, et ne lâche rien. Sa puissante intuition, lui a par ailleurs permis d' anticiper sur la propagande et le coup de pression des médias des autres pays, de la BCE et consorts pour effrayer le peuple Grec et le contraindre à voter oui, mais aussi européens en cas d'annonce brutale d'une sortie automatique de l'Euro en cas de victoire du non.

Au jeu du Poker menteur en politique face a des adversaires cyniques et sans vergognes, même le plus honnête des plus intègre des politiques doit employer des moyens peu orthodoxe pour reprendre la main, ce qu'à magnifiquement fait Alexis Tsipras. Il s'agit d' un formidable pied de nez à l'actuelle directrice du FMI Christine Lagarde qui avait déclaré avoir à faire à des enfants.

Après l'humiliation en partie lavée, et l'affront qu'un Lion ne supporte pas tout comme son peuple, le voilà désormais en position de force. Le dirigeant Grec montre même si cela peut paraître incohérent pour certain sa volonté de revenir à la table des négociations. En gage de bonne volonté puisqu'il ne craint plus qu'on le présente en posture faible, il se permet même de "sacrifier" son iconoclaste et très remuant Ministre des finances Yanis Varoufakis . Un autre interlocuteur plus souple semble en effet nécessaire pour parvenir à un consensus, et un accord sur la dette Grecque. Maintenant la balle ou la patate chaude est désormais dans le camp des Eurocrates, c'est à ces derniers d'avancer leur pion.

Le premier Ministre avec sa lune à l'intuition médiumnique du scorpion sait certainement depuis le début que la partie sera serrée et que la sortie de l'Euro est probablement inéluctable à moyen ou court terme. Mais il veut tout faire pour négocier le plus longtemps possible peut être gagner du temps, pour préparer plus en douceur la sortie de la Grèce de la monnaie unique (autant qu'on puisse le faire), et trouver en sous marin d'autres partenaires pour sortir son pays du marasme économique (on pense à la Russie et Poutine, avec lequel il discute beaucoup pour sans doute trouver un nouveau partenaire économique en cas de Grexit et sortie de la zone Euro). La dualité entre une Lune en Scorpion un signe qui a agit plutôt dans l'ombre et dans le secret, et un Soleil en Lion plus transparent expliquerait par moment l'illisibilité de sa politique ou de ses intentions. Si l'on ajoute à cela le côté versatile du Gémeaux, il faut encore s'attendre à mon avis à d'autres coups d'éclats. N'oublions pas non plus que le Lion et le Scorpion sont deux signes fixes qui aiment le pouvoir et avoir la main sur les événements. On le voit chez la plupart des politiques qui sont natifs du Lion en France (François Hollande, Manuel Valls, Alain Juppé, Jean-Christophe Cambadélis, Martine Aubry...) sont prêt à beaucoup pour rester en poste. Ce signe est fier et s'il décide de partir c'est toujours avec dignité et montrera les griffes si on veut le chasser. Bien entendu il existe des différences importantes et des nuances que je vous propose par exemple d'observer à travers un article que j'avais publié le 4 février dernier dans lequel je proposais une "analyse" croisée de François Hollande et Alexis Tsipras tous deux natifs du Lion ascendant Gémeaux. Vous pourrez constater que deux signes ascendant identiques peuvent avoir autant de point commun que de divergences importantes dans le caractère, la personnalité et les valeurs politiques.

Conclusion:

Alexis Tsipras par sa fonction politique, son idéalisme typiquement neptunien, et son signe du Lion éclairant et brillant ont impulsé le changement. La conjonction des deux planètes d'argent Vénus et Jupiter en Lion au carré de Saturne (épreuves, limitations que rencontre le peuple dans le fait de ne pouvoir retirer de l'argent), en Scorpion, (un signe qui fait écho à Pluton autre planète des finances, et son maître planétaire en ce moment au carré d'Uranus), révèle la vraie nature des technocrates qui dirigent l'Europe, cupide et avide de pouvoir sans scrupule. On constate que certains d'entre eux face au défi démocratique perdent leur sang froid. C'est le cas de Martin Shultz qui avait proposé avant le référendum de remplacer le premier Ministre Grec par des technocrates . Cela montre la supercherie de certains dirigeants qui prônent ouvertement et publiquement par de beaux discours la démocratie, la solidarité mais qui adoptent quand cela se gâte des attitudes très despotiques.

Pluton l'astre des mondes sous terrains montre sous les assauts des éclairs fulgurants d'Uranus, activé en ce moment par Soleil/Mars en Cancer, les vérités que l'on soupçonnait, mais qui étaient cachées depuis longtemps au peuple. On trouve une étonnante résonance du thème d'Alexis Tsipras marqué par le Cancer, et le ciel actuel traversé par des astres dans les constellation du Cancer. Progressivement à chaque nouvelle saison des vérités inavouables et les mobiles cachés de ces messieurs les "Kleptocrates" pour reprendre une expression chère au Ministre des Finances démissionnaires sont révélées au grand jour, à la face du monde par le biais des médias (trigone Uranus planète des médias à Jupiter en Lion signe spectaculaire). Les peuples d'Europe et du monde entier sous l'effet de Neptune en Poisson se mobilisent, se solidarisent et compatissent d'autant mieux à la souffrance d'autrui qu'ils vivent ces situations de désarroi social et ces injustices à des degrés variables mais véritables. Neptune dans sa dignité toute puissante en Poisson représente l'espoir que le monde et l'Europe n'a pas eu la chance d'avoir dans le ciel pour contrebalancer dans les années 30 les sévissent de la quadrature jumelle d'Uranus/Pluton. Cette terrible dissonance avait irrémédiablement littéralement jetée les peuples et les états nations les uns contre les autres dans un conflit fratricide, et plongé notre monde dans l'apocalypse de la 2nde Guerre Mondiale.

Aujourd'hui la crise, et les difficultés économiques en mettant au pied du mur le peuple Grec héritier historique des prémices de la démocratie en Europe, l'on contraint a exprimer avec force son refus au chantage et diktat financier, et cela malgré la grande souffrance humaine et sociale. L'image du pauvre retraité qui s'est écroulé de détresse et de désespoir à cause de la pension de retraite qu'il n'a pu venir retiré pour cause de fermeture de la banque, a fait le tour du monde et émeut aux larmes les gens. Ce non au référendum même s'il a été initié par un homme politique imparfait, que l'on peut certainement critiqué, a fait lever un vent d'espoir qui n'est pas prêt de s'arrêter, et montrera le chemin à suivre pour d'autres peuples du continent ou d'ailleurs. Même si cela doit passer par des moments très pénibles, avec des jours qui s'annoncent parfois bien sombres. C'est parfois le prix à payer pour retrouver de la liberté et une dignité.

N.B: La métaphore cinématographique que j'emploierais pour qualifier le vote Grec, correspond à celle du film Le Fugitif avec Harrisson Ford, où le célèbre acteur interprète le Docteur Richard Kimbell se trouve injustement accusé du meurtre de sa femme, et qu'un concours de circonstances l'amène à s'évader pour essayer de prouver son innocence. Pourchassé par le terrible et coriace Marchal, il se retrouve acculé face à la falaise deux solutions s'offrent à lui, ou il se rend mais ira croupir en prison jusqu'à la fin des temps, voir sera exécuté, ou perdu pour perdu, il tente le tout pour le tout en sautant dans le vide, en priant le bon dieu qu'il en réchappe. Il a vaincu sa peur et a sauté dans le précipice. C'est ce qu'on fait les Grecs en votant non au référendum, ils ont sauté dans l'inconnu et le vide en espérant même s'ils ont 1 chance sur un million de s'en sortir qu'ils auront quand même cette chance. Cela vaut mieux que de ne pas en avoir du tout!!!

Alexis Tsipras fin stratège politique, démocrate ou populiste?
homme retraité grec en détresse devant la banque fermée.

homme retraité grec en détresse devant la banque fermée.

Alexis Tsipras fin stratège politique, démocrate ou populiste?

Commenter cet article

anonyme92 08/07/2015 00:25

1)

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/07/07/25002-20150707ARTFIG00095-dominique-de-villepin-rend-hommage-a-alexis-tsipras.php

Il considère que le peuple doit «prendre en main son destin» et que «c'est aux Européens de les aider». «La Grèce est donc un pays qui, depuis toujours, dépend de l'arrivée de devises de l'extérieur, par les touristes, par ses travailleurs immigrés dans les années 50 et 60, par les fonds structurels européens dans les années 80, par la dette dans les années 90 et 2000. En somme, rien n'a changé. Le problème de la Grèce , c'est sa balance des paiements. Elle doit s'inventer une économie. Cela prend du temps», écrit-il. Dominique de Villepin considère que l'histoire récente de la Grèce est «l'histoire de la plus grande punition d'un pays en temps de paix».

--> Une idée, Yanis, d'où la grèce pourra gagner de l'argent dans le futur ?

2) Malheureusement les forces vives du pays le quittent :

"C'est un cimetière" : les développeurs quittent la Grèce pour de bon
http://www.zdnet.fr/actualites/c-est-un-cimetiere-les-developpeurs-quittent-la-grece-pour-de-bon-39822104.htm

ngo 06/07/2015 21:06

Bonsoir,

J'ai bien lu votre article, je suis assez gênée j'ai l'impression avoir à faire à un avis que de la voyance ( ceci n'est pas une insulte) Malheureusement, quand on regarde le dossier Grec avec la tête froide, je suis désolée de vous dire ça mais les Grecs ont fait n'importe quoi. Dites moi quel pays payent ses employés en liquide ( donc absence de taxe) quel pays a proposé une retraite à 47 ans aux fonctionnaires, La Grèce possède un budget important pour son armée personne ne c'est pourquoi. C'est facile de taper sur l'Europe même si elle doit se réformer. Les Grecs doivent faire des vrais efforts c'est malheureux mais c'est la vérité. Bonne soirée et bonne continuation

Violeo 08/07/2015 22:25

C'est une vision bien simpliste que vous présentez. Vous semblez comme beaucoup coincé dans la matrice de la pensée dominante véhiculée par les médias classiques. Ce serait bien d'en sortir un peu, La réalité est bien plus complexe qu'elle ne paraît. Il n'y a pas d'un côté un beau chevalier blanc et de l'autre un méchant monstre. Dans cette crise, les responsabilités sont des deux côtés. Le gouvernement grecque actuel reconnait les erreurs passées. Il ne conteste pas cela ni la nécessité de faire des réformes. Il conteste des politiques d'austérité extrêmement sévères qui ne font qu'aggraver la situation, une austérité qui tue et que dénoncent d'ailleurs de plus en plus d'économistes.
Si vous avez envie de poursuivre votre réflexion sur la crise grecque et de sortir de la pensée dominante, je vous invite par exemple à regarder ce documentaire fouillé d'un journaliste allemand (réalisé après un an d'enquête) sur la crise grecque et la troïka :
https://www.youtube.com/watch?v=jUz_j8z0Fb0

Vous verrez que l'Union européenne n'est pas un chevalier blanc comme nos hommes politiques et les médias aiment le faire croire, que la Grèce a été consciemment sacrifiée, que même le FMI avait averti dès le début la Commission européenne que ce programme d'austérité allait mettre le tissu social de la Grèce en danger et j'en passe...

Bien à vous,

ngo 06/07/2015 21:06

Bonsoir,

J'ai bien lu votre article, je suis assez gênée j'ai l'impression avoir à faire à un avis que de la voyance ( ceci n'est pas une insulte) Malheureusement, quand on regarde le dossier Grec avec la tête froide, je suis désolée de vous dire ça mais les Grecs ont fait n'importe quoi. Dites moi quel pays payent ses employés en liquide ( donc absence de taxe) quel pays a proposé une retraite à 47 ans aux fonctionnaires, La Grèce possède un budget important pour son armée personne ne c'est pourquoi. C'est facile de taper sur l'Europe même si elle doit se réformer. Les Grecs doivent faire des vrais efforts c'est malheureux mais c'est la vérité. Bonne soirée et bonne continuation

yanis voyance astrologue 06/07/2015 23:14

Bonsoir c est votre opinion et la respecte bien entendu que les grecs ont leur part de responsabilité d ailleurs si vous lisez une de mes publication précédente intitulée thème astral de la Grèce vous verrez que je mets en évidence la structure accidentee du thème révélateur des difficultés économiques et socialed originelles. Et monsieur Dragui directeur de la Bce ancien banquier lorsqu'il a vu avec d autres que la Grèce etait corrompu pourquoi ont ils tout mis oeuvre pour que le pays rentre dans l euro? Dans d autres articles j expose très clairement et avant que le scénario de la sortie de la Grèce de l euro soit envisagée la sortie non seulement de la Grèce mais aussi d autres pays. Prévoir les événements plusieurs années avant qu ils ne surviennent ce sont des prévisions et pas des avis. Concernant le parti pris auquel vous faite allusion lisez mes articles dans le dossier Élyséen 2017 vous verrez qu indépendamment de mes opinions je predis le potentiel vainqueur à la présidentielle. Par ailleurs je vous recommande d ouvrir les yeux sur le monde regardez les declarations des hommes politiques en vidéo il y a 5 ans en arrière vous verrez que la plupart disaient que la Grèce était sauvée et que la crise était derrière nous alors que pour ma part et selon le décryptage de la position des astres j'affirmai que nous n étions pas encore sortie. Certains politiques ont déclaré tres tôt que c était une folie la manière dont on a voulu construire l Europe et le traitement infligé à la Grèce au moment des premières difficultés économiques Bien à vous