Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Grèce va t-elle être en défaut de paiement?

Publié le par Yanis voyance

Le fait d'actualité:

La Grèce est peut-être sur le point d’ici moins d’une semaine de connaître la banqueroute. Les négociations de ses dernières 48 h, du Premier Ministre grec Alexis Tsipras avec ses créanciers le FMI, la BCE, et la commission européenne ne semblent pas aboutir à un accord. Cette séquence laisse planer un vrai-faux suspens, car même si un accord était trouvé, ce serait de toute façon reculer pour mieux sauter. La Grèce semble irrémédiablement destinée à non seulement faire défaut mais aussi sortir de l’Euro. Le scenario qui n’était pas envisageable il y a quelques années par les « experts » se profil aujourd’hui à l’horizon comme possible et même plus que probable.

Les raisons en sont simples :

Financières puisque la dette représente 171% du produit intérieur brut soit un total de 321,7milliards. Malgré les efforts et la cure d’austérité pratiquée, le pays est au bord de l’asphyxie et doit encore avant le 30 juin 1,6 milliards au FMI et 3,5 milliards à la BCE. C’est surtout le non remboursement de cette seconde créance qui pourrait amener la Banque Centrale Européenne à réduire ou suspendre les financements aux banques grecques, ce qui plongerait le pays dans le Grexit (le défaut de paiement).

Politique car chacun des partis reste campé sur ses positions, les créanciers réclament d’autres mesures d’austérité, alors que l’homme fort d’Athènes demande pour respecter ses engagements de campagne et permettre au pays de repartir, un rééchelonnement et une annulation d’une partie de la dette, ainsi qu’une baisse des taux d’intérêts.

Economique si un accord était trouvé, le système économique en Grèce n’est pas viable et il ne semble qu’il y ait plus un moteur ou secteurs d’activité capable de faire un effet de levier en un temps aussi court pour faire repartir la croissance. Les autres pays de la zone Euro et ailleurs qui ont une économie plus saine ont déjà du mal à faire repartir la leur, alors pour la Grèce qui est mal en point c’est quasiment mission impossible.

Astrologique, je vous invite à lire ou relire mes publications du des 28 mai 2012, et du 27 janvier 2015

Commenter cet article