Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5,6 millions de demandeurs d'emploi et moi et moi et toi*

Publié le par Yanis voyance

5,6 millions de demandeurs d'emploi et moi et moi et toi*

Le fait d'actualité:

(Titre en hommage à Jacques Dutronc pour sa célèbre chanson 700 millions de Chinois et moi et moi et moi sortie en 1966*)

Nouveau revers pour le gouvernement, les chiffres du chômage viennent de tomber ils sont implacables. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A, c'est à dire sans aucune activité augmente encore de 0,7% en un mois, soit 26 200 inscrits de plus. Cela porte le total du nombre de chômeurs à 3 536 000; Si on compte les autres catégories B,C,D, E, cela fait 5,6 millions de demandeurs en France Métropolitaine. Un triste record d'autant que nos amis des DOM-TOM ne sont même pas comptabilisés. Pourtant comme annoncé dans mes prévisions, la croissance est bien repartie cette année sous le cycle Jupiter/Uranus (Lion-Bélier),(Lire mon article et le retour de la croissance c'est pour quand) puisqu'au premier trimestre il est l'un des plus fort de la zone euro soit 0,6%. Pourquoi cette reprise d'activité ne se traduit-elle pas encore par des embauches? Va-t-on inexorablement vers le chiffre de 6 millions d'inactifs?

Une croissance encore insuffisante par rapport à un chômage structurel qui s'enracine

Si le cycle Jupiter/Uranus débuté mi-juillet 2014 a endigué la récession et permis une légère embellie dans l'économie française, il faut garder en tête qu'en toile de fond, un autre cycle continue à détruire des entreprises et donc des emplois de manière assez radicale, il s'agit du grand carré Uranus/Pluton (Bélier-Capricorne) le même que nous avons eu pendant la crise des années 30. Cette influence formée depuis 2011 augmente de façon significative le chômage structurelle et fait pencher le solde des embauches du côté négatif. Si de nombreuses entreprises innovantes ont recruté, elles sont malheureusement encore majoritaires à mettre la clef sous la porte. C'est d'autant plus vrai que l'embellie est récente, insuffiante pendant que le chômage lui est beaucoup plus ancien et ne date pas du début du cycle Uranus/Pluton celui de la crise. De plus il existe toujours un décalage dans le temps de plusieurs mois, voir plusieurs années avant que la reprise ne se traduise par des embauches.

Un chômage de masse qui va encore augmenter sous le cycle Jupiter/Saturne/Neptune.

Le cycle Jupiter/Uranus (Lion-Bélier) par le trigone va se finir en plein milieu de l'été, et va laisser la place à un autre cycle Jupiter/Neptune par l'opposition sur l'axe Vierge/Poisson. Jupiter planète étroitement liée à l'expansion et la croissance va se retrouver à partir du 12 août 2015, et jusqu'au 9 septembre 2016 en dissonance avec Neptune, la planète qui régit entre autre la foule, le monde, le peuple. Le chômage de masse risque donc d'exploser, et le mécontentement social qui va avec. Ce sera d'autant plus significatif que ce cycle Jupiter/Neptune fait un rappel avec le cycle du thème de notre Ve République (28 septembre 1958 à 22h Paris Balance ascendant Gémeaux), et qu'il sévira dans la zone du ciel liée à la maison IV en Vierge symbolisant la famille, les racines, le berceau de notre beau pays, son ciment social et solidaire que beaucoup de pays nous envient, ainsi qu'au Milieu du Ciel segment en analogie avec la vie public, le destin de la France. Pour corser d'avantage une situation économique et sociale déjà explosive, le cycle Saturne/Neptune va de nouveau se reformer à partir de la rentrée, et atteindre une dissonance parfaite autour de la mi-novembre ce qui indique aussi que les laisser pour compte de la croissance n'auront jamais été aussi nombreux, et que malgré toutes les mesures (emploi aidés, arrangement des chiffres, radiations du service public de l'emploi...) (symbole de Saturne la loi et les mesures), les inscriptions des demandeurs (symbole de Neptune) vont submerger Saturne et faire voler en éclat le cordon "sanitaire" dressé pour traiter socialement le chômage par le gouvernement en place . Pourtant parallèlement à cela un autre cycle aura débuté, il s'agit de Jupiter/Pluton qui va continuer à faire rentrer les euros dans les caisses de l'état.

Jupiter/ Neptune/ Pluton va augmenter les recettes fiscales et le pouvoir des financiers au détriment du peuple

Dans le même temps, Jupiter le grand pourvoyeurs d'argent du système solaire symbole d'enrichissement, va former assez rapidement autour du mois de novembre 2015, un beau trigone parfait avec Pluton autre astre d'argent mais celui ci plus souterrain que Jupiter (planète plus visible de part son gigantisme que sa proximité par rapport à la mystérieuse Pluton astre le plus éloigné de notre système solaire). Cette influence impactera plus spécialement le secteur IV dont nous avons déjà parlé plus haut, en Vierge le signe du social, du médical, et la maison VIII (finances publiques, les institutions, le système bancaire). De ce côté les recettes sur le plan fiscal, ou le budget de la nation devrait mieux se porter, tout comme les banques et les financiers.Ce sera, et c'est déjà le cas au détriment de l'hôpital et les services publics, ainsi que les aides sociales aux plus fragiles de notre population. Si le sextile de Neptune et Pluton montre bien que la richesse est crée par le peuple et pas seulement en France Métropolitaine, mais par delà le monde car le Poisson où trône Neptune fait référence aux pays outre marin, à l'international, le carré de Saturne à Neptune vient limiter considérablement les effets bénéfiques, et appauvrir, spolier la substance même génératrice de richesse, la force vive des nations, le peuple. Cela s'explique aussi parce que Saturne séjournera dans le domicile du Sagittaire, signe justement gouverné par Jupiter (richesse). Le chômage va donc continuer a augmenter pas seulement pour des raisons d'insuffisance de croissance ou de répartition de richesse pour alimenter la demande mondiale, mais aussi parce que le grand carré Uranus/Pluton en toile de fond indique d'un côté qu'il faut changer tout le système de façon radicale et rapidement avec le Bélier, et en même temps Pluton en Capricorne signe des institutions et des conservatismes a de plus en plus de pouvoir et d'argent. En se gavant de la sorte, la ploutocratie et l'oligarchie, les rentiers qui sont au pouvoir pas seulement en France, mais dans d'autres pays (la population des Pays dit développé à économie de marché étant vieillissante), n'ont pas forcément envie de changer les choses, et mettent tout en oeuvre de façon insidieuse, en jouant avec les règles de Saturne le maître planétaire du Capricorne pour continuer à garder ses avantages acquises de longue date. D'où finalement un côté un peu schizophrène dans nos comportements économiques, et sociaux, mais surtout dans les décisions politiques qui vont d'un côté mettre l'accent par exemple sur l'innovation, la croissance verte symbolisé par Uranus (planète des concepts futuristes, avant-gardiste,) et de l'autre côté continué avec Pluton (maître des puissances sous terraine) à exploiter des sources d'énergies fossiles polluantes comme les gaz de schiste, le pétrole, ou le nucléaire, les produits pétro-chimiques qui polluent nos sols par ses déchets radio-actifs enterrés dans notre sol, sans compter sa grande dangerosité ou toxicité pour d'autres produits; A noter que sous pareil cycle l' augmente de la probabilité de catastrophe technologique, et d'accident nucléaire est accrue, en plus de créer un chômage de masse. La solution du moment est toute trouvée par le nouveau cycle Saturne/Uranus celui de l'ultra libéralisme mondialiste.

Saturne/Uranus le cycle de l'ultra-libéralisme mondialiste va rompre avec les droits du travail et les acquis sociaux.

La solution proposée par Saturne planète de la loi en Sagittaire sera de rompre avec le modèle ancien sous l'égide d'Uranus en trigone. Si ce cycle est bénéfique pour les entreprises qui vont pouvoir devenir plus compétitives à l'international, entreprendre, innover et très rapidement marger, ce qui était déjà le cas sous le cycle Jupiter/Uranus de mi-2014- à mi-août 2015, cela se fera de façon encore plus significative sous cette influence. Les politiques misent en œuvre vont assouplir le droit du travail, la flexibilité sur le motif de faire baisser justement le chômage. S'il est vrai que les entreprises notamment les plus petites sont accablées de cotisations sociales et de charges patronales, là encore bon nombre des recettes ne sont pas toujours bien utilisé pour renouveler la dynamique emploi, voir gaspillé ou capté par des agents économiques inertes, comme les conseillers, ou membres des comités consultatifs, voir d'élus qui ne servent pas toujours l'intérêt général mais plus leur intérêt on retombe sur l'omnipotence de Pluton (pouvoir) dans le signe institutionnel du Capricorne. Certaines technostructures ont même intérêt à pondre des process, ou des normes qui entretiennent une certaine confusion et le chômage pour légitimer encore plus leur raison d'exister et mettre en concurrence les travailleurs du monde entier pour niveler par le bas les salaires des pays comme la France qui avait pourtant pendant ces dernières décennies mis en place un modèle de solidarité pas toujours efficace, hautement perfectible, mais pourtant essentiel pour donner de la cohésion à une nation. En revanche les branches les mieux armés pour la mondialisation et la compétition internationale (Sagittaire-Poisson) en tireront des avantages. Ce seront souvent les entreprises qui ont une forte dynamique, celle qui ont la surface financière pour muter ou les plus anciennes qui peuvent défiscaliser. Cela ne fera ni baisser le chômage, ni la pauvreté. Bien au contraire, si d'aventure il devait y avoir une baisse, ou du moins à ralentissement du nombre d'inscription de demandeurs d'emploi elle se ferait parce que les gens n'ont plus le choix puisque les allocations seront coupés et prendront des emplois qui ne correspondent pas forcément à leur qualification ou au salaire adéquate pour vivre décemment. Les personnes en poste travailleront plus, mais une grande partie des richesses sera ponctionné par une fiscalité toujours importantes et pas assez redistributive, ni équitable proportionnellement. Plus de travail, prive d'autres, les plus jeunes qui arriveront en masse sur le marché de l'emploi de leur premier job. La souffrance au travail n'aura jamais été aussi importante. L'actualité nous en donne déjà les prémices avec les épisodes de mal-être et de burn-out au travail qui défrayent la chronique. D'autres séquences plus terribles sont à venir avec le cycle Saturne/Neptune, à savoir que Neptune en Poisson fait un rappel aux premières lois sociales réglementant le travail et les premières luttes ouvrières pour dénoncer leur condition sociale et leur sur-exploitation en 1848.

Conclusion:

Après de nouveaux mouvements sociaux et des revendications plus brutales que viendra certainement entériné le cycle Jupiter/Uranus par l'opposition sur l'axe Balance-Bélier (Soleil-Lune de la France sous la Ve République) autour du début septembre 2016, la fracture sociale a des chances de s'accroître. Le nouveau cycle Saturne/Neptune/Pluton (avec la conjonction de Saturne à Pluton) en Capricorne fin 2017, devrait pourtant priori mieux rééquilibrer et corriger les choses. Moraliser plus concrètement la vie publique, rétablir une certaine justice sociale, et amorcer enfin un début de répartition des richesses de façon plus équitable sous le nouveau cycle Jupiter/Neptune (Scorpion-Poisson) qui se formera quelques mois après les présidentielles dans la zone du ciel où l'on retrouve le sceau du cycle Jupiter/Neptune de la Ve République.

Au printemps 2019 sonnera enfin l'armistice entre Uranus et Pluton qui ne seront plus dans le ciel mondial en tension. Est-ce que ce sera pour autant la fin de la crise? Pas si sûr d'une part parce que Pluton continuera son long travail de changement en profondeur des structures de notre société jusqu'en 2023, avant de passer en Verseau pour annoncer une nouvelle ère. De plus l'histoire nous prouve qu'après un tel déchaînement de destruction certes créatrices d'un nouveau système, qui voit la naissance progressive d'un mode de production inédit, ou d'organisation sociale plus en adéquation avec les vibrations célestes et les nécessités terrestres de notre époque, il faut aussi souvent panser les plaies de la casse sociales et environnementales qui a été conduite pendant de nombreuses décennies et à plus forte raison ces prochaines années entre d'un côté les cycles Jupiter-Saturne-Neptune que l'on pourrait qualifier d'Altermondialiste qui veulent changer le monde et de l'autre Jupiter-Saturne-Uranus les forces néolibérales selon les termes du dernier Roman de Stéphane Aten "La 3e guerre la Révolution Altermondialiste est en marche" (cf lien-ci dessous), avec comme arbitre Pluton l'argent, le pouvoir et le désir de changer la société. Notre histoire récente nous montre que ce fût après la fin du cycle Uranus/Pluton (Bélier-Cancer) de 1929 qui a plongé des millions de personnes au chômage que les nations se sont fait la guerre. De manière moins fatale et cataclysmique, la toute fin du cycle Jupiter/Uranus par la conjonction en Vierge de la fin des 60 a fait émerger en France mai 68. Heureusement Neptune en Poisson le signe de la compassion et de la solidarité nous laisse un espoir que notre destin futur arbore des valeurs économiques plus respectueuses de l'humain et de son environnement.

Commenter cet article