Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Naufrages et exodes maritimes des drames humains de plus signées Neptune en Poisson sur toile de fond du carré Uranus/Pluton

Publié le par Yanis voyance

Naufrages et exodes maritimes des drames humains de plus signées Neptune en Poisson sur toile de fond du carré Uranus/Pluton

Le fait d'actualité:

Neptune dieu des masses océaniques et des mers alias Poséidon chez les Grecs, est vous savez depuis 3 ans dans son domicile en Poisson. Il existe de nombreuses interprétations possibles à ce transit, j'en ai explicité quelques une dans de précédentes publications. Celle de la métaphore des "marées humaines qui déferlent" n'a jamais aussi bien portée son nom au regard de l'exode de plus en plus massive des populations meurtries par la guerre civile qui gangrène des pays comme la Libye ou d'autres pays d'Afrique, d'Asie. Alors que la plupart recherche l'espoir une notion étroitement rattachée justement à Neptune, c'est souvent l'infortune qu'il trouve.

Leur plus grand malheur monter dans des embarcations de fortunes et faire confiance à des trafiquants d'humain les passeurs de la mort. Après la tragédie de "Lampedusa" en octobre 2013 s'est produit au large de Reggio Calabria à la pointe du sud de l’Italie le naufrage de 800 personnes le 13 avril dernier. C'est la pire hécatombe jamais connu dans ce type d'affaire.

Peut-on prévoir dans le futur d'autres naufrages?

Pas besoin d'être devin me direz-vous pour prédire que nous n'avons pas fini de voir ce type de naufrage se reproduire. Il suffit d'observer avec un peu de recul ce qui se passe. L'une des causes majeures de ce déplacement massif de population qui provoque ces catastrophes humanitaires à répétition, c'est la déstabilisation en règle de ces pays. Ce sont les guerres précédentes que l'Europe et les Etats-Unis ont mené à mon sens à tort, même si c'était pour déboulonner des dictateurs sanguinaires. De quel droit nous permettons-nous occidentaux de donner des leçons de démocraties, ou de désigner qui est un bon dictateur fréquentable et qui ne le serait pas? Nous le savons bien aujourd'hui ces guerres ont été menées pour le pétrole, des intérêts économiques stratégiques et géopolitiques, mais certainement pas en premier lieu pour sauver ces millions de personnes. Pour couronner le tout même après des opérations militaires de cette ampleur, il n'y a jamais eu de réelle service "après-vente démocratique" pour sécuriser les lieux, permettre aux pays de sombrer dans le chao total et les aider progressivement à accéder à ce que l'on considère de notre point de vue le nec plus ultra la démocratie sur laquelle il y aurait beaucoup à redire.

La France a mis plus de 200 ans pour atteindre son régime de croisière démocratique.

Gardons à l'esprit qu'en France l'avènement de notre démocratie ne s'est pas faite en une année, mais sur plus de 200 ans. Elle s'est construite sans concours extérieur, mais bien malheureusement aussi au rythme de l'horreur de la guillotine qui sifflait dans l'air, des soubresauts et autres péripéties de notre histoire pendant laquelle nous avons défait un roi pendant la révolution de 1789, vécu la terreur, puis restauré la royauté, pour ensuite connaître d'autres épisodes durant de longue années, avant de parvenir enfin au régime politique économique social que nous connaissons, qui reste en plus très perfectible.

Des pays comme la Birmanie ou le Bangladesh sont également touchés par l'exode.

Après avoir dit cela on constate que des pays comme le Bangladesh ou la Birmanie subissent le même phénomène, avec des persécutions dans leur pays, alors que nos états n'ont cette fois que très peu d'influence sur ce qui se passe dans cette région du globe. Aucun pays frontaliers ne semble vouloir les accueillir. 8000 âmes ères en ce moment même dans les eaux asiatiques. Rare sont ceux qui trouvent un refuge. Quelques moments de répit pour eux sur l'île de Sumatra en Indonésie tout au plus. C'est bien le signe d'un mouvement généralisé qui s'explique bien par les influences astrales actuelles. Nous avons déjà beaucoup parlé d'Uranus/Pluton qui déstabilise à l'échelle mondiale les structures et institutions politiques d'où l'instabilité de certains régimes. La stigmatisation et la radicalisation idéologique générée par le cycle Saturne/Neptune vient se juxtaposer dessus.

Sur le plan astrologique le cycle Saturne/Neptune & Uranus/Pluton confirme la multiplication prochaine d'exode de population avec au bout un probable destin funeste.

Cette exode massive va se poursuivre avec Neptune qui au fur et à mesure qu'il va progresser dans son signe de prédilection, le Poisson, va gagner de plus en plus de force, pour pousser de plus en plus de "marées humaines" toutes ces populations malheureuses et en danger à fuir clandestinement leur pays. On parle aujourd'hui de la Birmanie qui a déjà connu un exode record à l'automne 2014. Ces immigrés comme ceux en partance des côtes africaines vont tenter le tout pour le tout pour chercher l'espoir (Neptune), en fuyant un destin funeste qui les attend de toute façon chez eux (carré Uranus/Pluton). Ils vont tout faire pour franchir la barrière de Saturne qui symbolise les limites, la digue, la loi en repoussant les frontières de l'impossible.

A partir de la mi-août 2015 commence le cycle Jupiter/Neptune qui peut provoquer des exodes climatiques et écologiques.

Un autre exode celle-là climatique et écologique risque bientôt de venir supplanter, et submerger la politique, économique et sociale. Saturne/Neptune en Sagittaire-Poisson va se réactiver autour de mi- septembre après une petite pause estivale, ce cycle reviendra plus en force pendant encore au moins 2ans. Celui-ci ne reviendra pas seul, il reviendra à son bras cette fois accompagné d'un nouveau cycle Jupiter/Neptune sur l’axe Vierge-Poisson, les signes les plus liées au domaine humanitaire, médical, social, mais également écologique. C'est donc un vrai tsunami de population qui risque de déferler sur notre vieille Europe et qu'aucune mesure aussi généreuse, bienveillante soit elle comme d'autres plus sécuritaires ne pourront contenir ces mouvements de masses. Viendra donc dans les mois et les années qui arrivent la fuite de milliers pour ne pas dire de millions de gens qui auront cette fois les pieds dans l'eau, à cause cette fois d’inondation et de pan entiers de régions qui seront sous l'eau aspiré au pays de Poséidon

Commenter cet article