Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand pourrons nous un jour habiter sur Mars ou Vénus?

Publié le par Yanis voyance

Quand pourrons nous un jour habiter sur Mars ou Vénus?

Le fait d'actualité:

La recherche d'une autre planète présentant des conditions atmosphériques et climatiques semblables à la terre paraît un cap indispensable pour la survie de l’humanité. Avec la population mondiale qui croît chaque année à une vitesse exponentielle, et les ressources qui fondent comme neige au soleil en même temps que notre calotte glacière polaire qui a chaque moment menace de nombreuses espères y compris la nôtre. Trouver une planète habitable semble devenu un des chantiers prioritaires de la NASA. Il y a plus d'un an déjà, le centre de recherche spatial américain annonçait officiellement la découverte de 3 planètes lointaines ressemblant à la nôtre. Le seul souci c'est qu'elle serait située en 1200 et 2700 années lumières, des distances hors d'atteinte en un temps raisonnable pour le moment. C'est pourquoi la NASA se rabat aujourd'hui sur notre bon vieux système solaire pour trouver une solution à ce problème crucial.

Après avoir envisagé de coloniser Mars c'est maintenant au tour de Vénus.

Il fût pendant longtemps question de coloniser Mars. Mais avec ses températures glaciales et son atmosphère presque inexistante cela semble un sacré challenge. Il semblerait en fin de compte qu'il soit plus aisé de vivre sur Vénus. D'après les spécialistes du groupe de recherche, son environnement serait le plus semblable à celui de la terre. Pourtant au premier abord, la surface de Venus n’est pas aussi hospitalière qu'il n'y paraît. S'il est vrai qu' l'inverse de Mars qui a des températures polaires, Vénus a des températures plus chaude, sa trop grande proximité avec le soleil possède amène la planète à des températures tellement élevées qu'elle fait fondre n'importe laquelle des matières les plus solides à vue d'œil. Les quelques sondes envoyées depuis la terre n’ont pas duré longtemps avant de fondre et d’être détruites par l’environnement. Il y a par ailleurs sur Vénus plus de volcans actifs que sur toutes les autres planètes du système solaire et la pression atmosphérique est 90 fois plus forte que sur la terre.

Comment vivre sur Vénus?

L'idée phare sur laquelle travaillent les scientifiques serait la création de stations permanentes habitées par des hommes flottant dans les nuages de Venus. Il se trouve que dans l’atmosphère, à environ 50 kilomètres de la surface, la température est d’environ 70 degrés Celsius et la pression atmosphérique comparable à celle de la terre au niveau de la mer. Cela semble encore bien élevé comme température pour nous autres qui habitons des régions du globe terrestre à climat tempéré, mais pour la NASA cet endroit sera idéal pour y installer une cité flottant dans l’atmosphère. La plupart des matériaux, énergies dont le groupe aurait besoin pour mettre en œuvre cet ambitieux projet existe déjà sur place dans l'atmosphère de Vénus, à commencer par l'énergie solaire, l'hélium. Dans les prochaines années plusieurs expériences vont être tentées pour voir si une colonie de vaisseau flottant dans l'atmosphère de Vénus peut abriter une groupe d'humain pendant 1 an. Si les premiers galops d'essais s'avéraient concluants, une cité permanente serait construite. Là on approche de la science-fiction un peu comme dans Star War.

Un protocole techniquement compliqué à mettre en œuvre.

La NASA n'est encore qu'au théorie et aux investigations. Le process paraît comme souvent plus simple en théorie que dans sa réalisation pratique. La séquence la plus délicate serait apparemment d’envoyer un vaisseau dans l’atmosphère qui devra tout d'abord déployer un parachute pour freiner sa descente pour ensuite se gonfler à l'hélium pour flotter comme prévu dans l'atmosphère. Ce n'est seulement une fois que la structure sera fiable qu'une première équipe pourra venir s’y installer. Si les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus selon l'auteur du célèbre best Seller John Gray, il se pourrait bien bientôt que les hommes et les femmes viendront d'abord habiter sur Vénus, avant même d'habiter sur Mars. Est-ce que cela favorisera leur rapprochement sur le plan sentimental, et une meilleure compréhension des rapports hommes femmes? L'avenir nous le dira, en tout cas je pense que ces projets qui paraissent à nous commun des mortel à des millions d'années-lumière en terme de faisabilité, ne sont pas si loin dans le temps.

Quand ces projets de colonies de Vénus ou d'autres planètes pourraient-ils être opérationnels?

La date de conquête spatiale ou plutôt du premier corps céleste en l'occurrence la Lune date du 21 juillet 1969 où Neil Armstrong fût le premier homme à fouler le sol lunaire. C'est sous le cycle de la quadruple conjonction Lune/Jupiter/Uranus/Pluton en Balance Vierge que cet exploit scientifique et technologique a eu lieu. Cette figure formait à l'époque plusieurs aspects harmoniques en triangle bénéfique avec d'une part Soleil/Mercure en Cancer (signe du rêve) conjoint à la Lune noire (seuil de l'infranchissable) et de l'autre Neptune (astre d'utopie et de merveilleux) en Scorpion (de l'au-delà) , Mars en Sagittaire (signe de la découverte). Depuis 2011 ce cycle Uranus-Pluton s'est reformé, cette fois en carré, avec en prime Neptune en février 2012, qui est dans son domicile en signe d'eau pas exactement en Scorpion comme en 1969, mais en Poisson où à 22°29 trônait à l'époque la tête du dragon (symbole du destin de l'humanité pour le coup). L'amorce du cycle puisque nous entamons la 4e année pourrait expliquer l'esquisse de ces premières perspectives de vie sur Mars, puis maintenant sur Vénus.

La prochaine fois qu'Uranus et Pluton formeront un magnifique sextile qui n'est pas exactement la figure de 1969, mais qui est un rappel en terme de cycle, avec en prime une conjonction sur la tête du dragon du thème du premier homme qui a marché sur la Lune se passera autour des années 2021 et 2022. Neptune naviguera alors entre le 18e et le 23° du Poisson, pendant que Pluton gravitera lui autour des 24 e et 25 e degrés du Capricorne. Uranus sera déjà en Taureau et flirtera déjà avec le 15e degrés, suffisant pour recréer toutes proportions gardées les conditions célestes en termes d'aspects, et d'énergie de 1969. Il y a fort à parier qu'avec en plus les premières incursions de Jupiter en Poisson le 14 mai 2021, alors qu'avant Jupiter symbole de progrès aura séjourné 7 ans auparavant en Verseau le signe des nouvelles technologiques et de la recherche scientifique, il faut s'attendre sous la belle conjonction Soleil-Uranus en Taureau a des avancées concrètes vraiment étonnantes dans ce domaine. Ce n'est à mon avis que lorsque Pluton aura amorcé son transit en Verseau au milieu de l'hiver 2024 que les choses sérieuses pourraient débuter, et que des colonies commenceront à se former. En découlera bons nombres d'inventions et d’innovations dues à l'accélération de la recherche dans la conquête d'une nouvelle planète qui vont rejaillir sur l’invention de nouveaux produits, ou véhicules qui vont révolutionner nos modes de déplacement y compris terrestre. En 2026 Neptune la planète du rêve quittera son domicile du Poisson pour se diriger vers le Bélier, un signe pionnier et conquérant. La dernière fois que Neptune était dans ce signe c’était au tout début de la grande aventure de l’industrie automobile. Je ne sais pas si on volera ou on s’ »aéroportera » pour aller faire ses courses, ou pour aller en vacances, mais une chose est certaines on aura amorcé une ère nouvelle, celle d’une grande révolution industrielle qui va non seulement changer notre conception du transport, mais relancer aussi l’économie mondiale. Une bonne nouvelle pour tout le monde !

Commenter cet article