Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment Saturne a-t-elle blessé les grandes stars du football mondial du signe du Verseau comme Neymar ?

Publié le par Yanis voyance

Comment Saturne a-t-elle blessé les grandes stars du football mondial du signe du Verseau comme Neymar ?

Le fait d’actualité :

Le 4 juillet est généralement une journée plutôt joyeuse en raison de la fête nationale de l’indépendance des Etats-Unis célébrée chaque année en grande pompe par nos amis américains. A quelques milliers de kilomètre, au sud du continent, au Brésil ce sentiment de gaité aurait dû être quasiment identique, car comme tout le monde sait, ce pays accueil en ce moment la coupe du Monde de football. Un évènement planétaire synonyme de communion et de liesse populaire gigantesque. La fiesta devait atteindre son point d’orgue ce jour là, car le pays de la samba et du carnaval devait fêter la qualification de sa seleçao en demie finale de la compétition qu’elle organise, dans un élan de passion et de ferveur populaire de tous un pays de football pour son équipe. Mais voilà la fête est gâchée, car c’est officiel Neymar la star de l’équipe Auriverde manquera le prochain match Brésil-Allemagne et la fin du Mondial. Vendredi soir il a été touché au dos lors d’un choc avec un joueur de l’équipe adverse pendant le quart de final très disputé entre le Brésil et la Colombie. Sorti sur civière il est victime d’une fracture aux vertèbres au niveau de la 3e lombaire.

Une blessure sportive vécue comme une tragédie au Brésil

Cette blessure est vécue au pays comme un véritable drame national. Au-delà du traumatisme humain que peut représenter la sortie d’un des siens sur blessure, le jeune numéro 10 de la sélection brésilienne est plus qu’un joueur de foot, c’était depuis le début de la compétition l’âme de cette équipe. Pas très inspirée, et très certainement sous pression l’équipe du Brésil a dû s’en remettre plusieurs fois à ses coups de génie pour gagner les matchs et passer les 1ers tours pour se hisser jusqu’au dernier carré. L’attaquant des verts et jaunes concentrait à lui seul tous les espoirs des brésiliens de remporter le prestigieux trophée par ses coups de pattes magiques, et sa science du ballon rond. Qui plus est chez devant son public.

Les "dieux" du football étaient cruels ce 4 juillet 2014

Mais voilà les dieux du foot sont parfois facétieux, et leur ont joué un vilain tour en les privant de leur vedette pour affronter la redoutable Mannschaft demain. Celle-là même qui avait anéanti ce même 4 juillet les espoirs de nos bleus à nous, en les renvoyant à la maison, après un match vraiment frustrant qui s’est soldé par un tout petit 1 à 0. Cela semble peu, et c’est pourtant le petit point d’écart qui manquera à certains des candidats au baccalauréat qui découvrent en ce moment même leur résultat pour être admis à cette mythique épreuve. Pour l’équipe de France pas de séance de rattrapage en septembre, mais un magnifique premier tour tout de même qui laisse beaucoup d’espoir pour les années avenirs. (cf ci-dessous le lien pour accéder à ma publication prédiction de voyance et prévision astrologique pour le mondial 2014)

Le « dieu » du sport s’appelle Mars et celui des épreuves Saturne

En attendant les prochaines joutes footballistiques qui nous dirons si les Dieux du football ont voulu priver le brésil de leur homme providentiel pour les obliger à continuer à jouer en équipe, ou tout simplement pour les empêcher comme en 1950 de conquérir le précieux trophée. Remarquons que nos ancêtres les romains ou les grecs invoquaient aussi les divinités pour leur donner la victoire autant avant le départ pour une grande conquête, qu’avant de rentrer dans l’arène pour ces joutes épiques qui faisaient la joie de la plèbe pour les jeux du cirque. Ce n’était certes pas aussi amicales et sportifs que le sont nos matchs de foot, mais le point commun entre les combats de gladiateurs et les matchs de football ou de rugby c’est qu’ils se disputent dans un stade dont la configuration ressemble étrangement aux amphithéâtres d'antan. Les hymnes nationaux et l’hommages aux officiels présents en tribune a remplacé le "Ave César". Les compétiteurs sont entraînés comme des gladiateurs dans des conditions d’entrainement c'est vrai moins spartiates. Enfin, la mise à mort, est quant à elle, on s’en félicite remplacée par ce fatidique but d’écart entre les deux équipes qui rend si malheureux les vaincus. Les règles ont évolué dans un sens plus pacifiste mais les codes guerrier d’honneur sont restés. On appelle cela aujourd’hui le sport, et ce sont ces même dieux appelés autrefois pas nos ancêtres Arès pour les Grecs ou Mars pour les romains qui gouvernent des évènements sportifs comme le mondial de foot, et donnent la victoire à une équipe en faisant émerger du même coup ces Lionel Messi, Neymar, Ariel Roben ou Van Persie qui sont ces Hercules, Samson ou Goliath des temps modernes, nos footballeurs.

La tragédie Brésilienne expliquée par les figures célestes.

Si l’on devait expliquer cette tragédie, non pas Grecque mais cette fois brésilienne de la sortie de Neymar sur blessure, je l’attribuerai autant à Saturne qu’à Mars. En effet si Mars par son énergie puissante, permet les conquêtes les plus rapides comme les plus éclatante, Saturne appelée autrefois par les anciens "le grand maléfique" ou la grande faucheuse a en revanche parfois tendance à les en empêcher. Dans d’autres publications nous avons déjà évoqué la symbolique de Saturne (voir article sur Christiane Taubira également du signe du Verseau, à voir également Bernard Tapie, ou Nicolas Sarkozy également Verseau aux prises avec des difficultés cette fois judiciaire Saturne= Loi), et les entraves qu’elle présente en ce moment dans le ciel particulièrement aux natifs du Taureau, Lion et Verseau. Positionnée depuis le mois d’octobre 2012 dans le signe du Scorpion, elle forme un carré à ces signes, autrement dit une figure dysharmonique.

Rapide portrait astrologique de Neymar

Il se trouve justement que notre jeune génie du ballon rond, qui fera cruellement défaut à sa sélection demain soir au moment d’affronter les allemands est du signe du Verseau ; Neymar est né le 5 février 1992 (heure pas encore connue d’après le site astrotheme) à Mogi das Cruzes, dans la région de São Paulo au Brésil. L’attaquant du FC Barcelone possédait dans son ciel de naissance un Soleil symbole de l’énergie vital et du rayonnement personnel en Verseau, un signe aussi innovant qu’imprévisible capable d’inventer des gestes techniques venues d’ailleurs, sa double conjonction à Mercure et Saturne lui donne à la fois l’intelligence de jeu et la maturité pour endosser autant de responsabilité du haut de ses 22 ans. Le magnifique semi-sextile à Uranus la planète qui dirige justement le signe du Verseau accroît ses qualités, en lui donnant vitesse, sang-froid et sens technique devant le but. L’explication de cette synergie, et cet effet de levier énergétique peut s’expliquer par le fait qu’Uranus qui trônait dans son ciel en Capricorne fait écho à Saturne qui siégeait nous venons de le voir en Verseau à côté du Soleil de notre star du jour en Verseau. Si l’on ajoute à cela que le Soleil formait aussi un semi-sextile à la Lune en Poisson qui donne beaucoup d’intuition et de sentir le jeu comme personne.. Et qu’en ce moment Neptune céleste (peuple) fait depuis février 2012 son transit dans le signe humaniste et sensible du Poisson proche de la Lune du numéro 10 brésilien qui symbole à son tour la popularité, vous comprenez mieux l’engouement populaire autour du joueur et l’émotion que sa blessure a provoqué auprès du peuple brésilien.

La simultanéité de figures astrales discordantes a blessé de nombreux footballeur Verseau cette année et pendant ce mondial 2014.

Nous regarderons à la loupe l’explication astrologique de la blessure au dos de Neymar, mais d’emblée on peut dire Saturne placé en Scorpion au carré du Lion et du Verseau et en opposition en Taureau dans la roue zodiacale a touché plus particulièrement ces signes que les autres. D’ailleurs vous remarquerez que Neymar a vécu avec un décalage dans le temps des déboires que ses autres homologues footballeurs verseau des autres élections ont eu.

  • Cristiano Ronaldo qui est né lui aussi le 5 février 1985 à 5h25 à Madeira au Portugal (Verseau ascendant Capricorne) joueur hors pair comme Neymar, présente beaucoup de caractéristiques communes avec son cadet brésilien, notamment sa rapidité dans ses dribles, et sa faculté à éliminer les adversaires. Si à l’inverse du Barcelonais, il a réussi une grande saison en 2014 avec le Real en décrochant la prestigieuse ligue des Champions, il a en revanche complètement raté son mondial avec la sélection portugaise à cause d’un trop plein de match ces dernières saisons et une blessure qui ne lui a pas permis d’être au top niveau Cela s’est forcément ressenti dans sa performance individuelle autant que collective puisque le système de jeu portugais était beaucoup fondé sur lui. Si dans le passé enchaîner les matchs ne lui avait pas posé de problèmes dans sa récupération pour un athlète aussi bien entraîné, Saturne (limitation) est venue fatiguée son organisme, en formant un double carré avec son Soleil en Verseau et sa Lune placée dans le signe du Lion.
  • Cet hiver, pendant le mois de février, Edinson Cavani, natif du Verseau (14 février 1987) lui aussi a dû rester éloigné des terrains de football 3 semaines pour cause de blessure. Ce n’était certainement pas un hasard, car pendant que le Soleil séjournait en Verseau un cycle sensé réactivé les énergies des personnes qui fêtent à ce moment-là leur anniversaire, le carré de Saturne à tendance à être activé pendant cette période. Et comme son Mars natal en Bélier (sa centrale d’énergie) était déjà sous tension depuis plusieurs semaines à cause de la conjonction d’Uranus sur sa planète du sport, au double carré de Jupiter et Pluton respectivement en Cancer et Capricorne et de l’opposition de Mars en Balance. Après sa convalescence, il n’est pas encore revenu au niveau où il avait débuté la saison avec le Paris Saint Germain. Cela s’est encore vu avec son équipe nationale de l’Uruguay qui est passé à la trappe en 8e de final.
  • Quelques jours auparavant Radamel Falcao lui aussi du signe du Verseau né le 10 février 1986 a Santa Marta en Colombie a eu une très grave blessure (une rupture des ligaments croisés du genou). La star Colombienne, n’a malheureusement pu malgré une accélération de sa rééducation être prêt pour aider ses coéquipiers pour passer un tour de plus, voir pourquoi pas remporter le mondial vu la qualité du jeu et le beau parcours réalisé par ses coéquipiers de l’équipe nationale colombienne sans lui. Là encore la blessure a eu lieu le 22 janvier pendant un match de coupe de France juste au moment où le Soleil transitait dans la constellation du Verseau.
  • Il y a un peu plus d'un mois Luis Suarez l'attaquant de Liverpool, le docteur Jeckill & Mister Hyde de la céleste, est du signe du Verseau aussi. Né le 24 janvier 1987 à Salto en Uruguay, il était en chaise roulante à la suite d'une opération bénigne du ménisque, avant de revenir en grâce l'espace d'un match en marquant deux buts somptueux contre l'Angleterre, pour finalement commettre l'irréparable dans le dernier match contre l'Italie, en mordant un de ses adversaires pendant la rencontre. Cette fois c'est le rappel à la loi, toujours menaçant de Saturne qui le sanctionnera à juste tire de 9 matchs de suspension. A cause de cet acte illicite récidivant, il aura par la même occasion puni son équipe toute entière. En les privant de son talent de footballeur incontestable en attaque, il se rendait en grande partie responsable de l' élimination prématurée dans la compétition de la sélection Uruguayenne. Cette notion de responsabilité est une notion typiquement Saturnienne.
  • Enfin pendant le mondial Mamadou Sakho né le 13 février 1990 à 19h45 à Paris 18e, donc lui aussi du signe du Verseau ascendant Vierge cette fois, avec la Lune en Balance a été victime d’une élongation en plein tournoi. Cela a sérieusement handicapé l’équipe de France qui a été privé de l’homme de la qualification pour cette coupe du monde contre l’Ukraine.

Tous ces joueurs aussi talentueux les uns que les autres ont été au première loge pour subir de plein fouet la loi implacable de Saturne. Les blessures des uns et des autres, ont été localisés aux jambes la partie la plus exposée chez le footballeur, mais également zone du corps en analogie avec le Verseau. Pour Neymar ce fût le dos, et les os, la partie du corps en correspondance avec le forte dominante Capricorne, retrouvé dans le thème de la star brésilienne Vénus/Mars/Uranus/Neptune/Tête du Dragon.

Bien entendu tous les Verseaux qui me font le plaisir de me lire ne seront pas ou n’ont pas fort heureusement été impacté de la sorte par cette figure céleste difficile. D’ailleurs des contre exemples existent par exemple l’attaquant américain Josy Altitore qui n'est pas Verseau, mais natif du Scorpion (6 novembre 1989). Le joueur, s' est claqué musculairement dès les premières minutes du premier match de poule contre le Ghana. Si l’on regarde attentivement son thème on s’aperçoit que sa carte du ciel regroupe une concentration impressionnante de planète en Scorpion la zone du ciel où séjourne en ce moment Saturne, et que sa Lune natale est en revanche elle bel et bien dans le signe du Verseau. Si l'on prend maintenant de Franck Ribéry du signe du Bélier, et privé de mondial à cause d'une blessure au dos contractée avant la fin de saison avec son club le Bayern de Munich. Ses déboires et ses perpétuelles déperdition, et résurrection ont été expliquées et annoncées dans ma publication du 3 juin 2012 intitulée Franck Ribéry résurrection en bleu ou feu de paille pour l’Euro 2012 . (cliquez sur le lien en fin d'article)

Saturne dissonante provoque souvent l'usure de l'organisme.

Je n’ai pas regardé pour tous les joueurs qui ont été blessés pendant le tournoi ce serait bien long, mais il y a fort à parier que Saturne était à chaque fois impliquée en dissonance par rapport à un élément Taureau, Lion, ou Verseau. Pour revenir à notre star Brésilienne du jour, on remarque que son Soleil formait à sa naissance une figure difficile avec Pluton logée en Scorpion. Cette dissonance de Pluton à son Soleil lui donne la « rage de vaincre » et de se dépasser, ce qui est à priori un avantage pour évoluer à haut niveau et gagner contre des adversaires aguerris. Mais en ce moment Saturne de surcroît rétrograde fait escale proche du 22e degrés où est située sa Pluton natale, ce qui augmente la force du carré Soleil/Mercure/Saturne avec son Pluton d’origine, et par conséquent l'importance des difficultés. Cela fait un moment que Saturne navigue dans cette zone du ciel, d’ailleurs on a pu voir qu’à Barcelone sa saison a été en demi teinte pour cause d’adaptation à son nouveau club, sa nouvelle vie, la nouvelle façon de jouer en Europe plus disciplinées, plus tactique, c’est ce que symbolise Saturne. C’est donc à la fois structurant, mais épuisant pour son organisme.

La blessure ou l’accident viennent souvent de la concordance de plusieurs figures astrales dissonantes en plus de celle de Saturne.

Si la Blessure n’est survenue pour lui que le 4 juillet, sous forme d'accident et pas d' une blessure qui s’est déclaré à la suite d’une usure physique comme cela fût le cas pour les autres natifs du Verseau cités ci-dessus, il faut regarder du côté du grand carré en T (Mars/Jupiter/Uranus/Pluton) dans les signes cardinaux, qui ont servi de détonateur pour déclencher cet accident. Si l’on ajoute à cela que la Lune du jour était justement en Balance pour activer Mars, et que parallèlement à cela Mercure et Vénus actuellement en Gémeaux formait aussi un carré à la Lune natale en Poisson du joueur brésilien. Vous avez là un cocktail astral explosif pour y laisser quelques plumes. Heureusement d’ici quelques semaines, le joueur sera de nouveau sur pieds, et Saturne d’ici la noël 2014 s’en ira causé des troubles auprès des autres signes, cette fois la Vierge, le Gémeaux, et le Poisson, nous en reparlerons bientôt.

L'autre message de Saturne pas toujours si négatif.

Une chose est certaine, c’est qu’après le mondial, ou un peu plus tard, le message de Saturne aura laissé des traces, car cette planète symbolise aussi le règlement et la loi. Et il se trouve justement que de nombreuses blessures à répétition sont causées par une usure du corps à force de sur sollicitation de la machine humaine pour des raisons très souvent pécuniaire. Si la vie du footballeur professionnel de très haut niveau n’est certainement pas à plaindre car il gagne très bien sa vie. Et que de l'autre côté il est dans l’ensemble bien suivi par un staff médical hors pair qui nous fait pâlir d’envie, quand nous autres mettons des mois entiers à récupérer d’une blessure, un joueur de très haut niveau comme l'est le footballeurs mets 3 à 4 fois moins de temps. Il n’empêche que faire constamment cette course contre la montre au détriment de la santé de l’athlète peut causer à la longue des blessures irréversibles qui détruisent la carrière et la vie de certains athlètes. Nous avons eu dans le passé le cas de Ronaldo dit El Phénoméno qui a joué très jeunes un nombre incalculable de match à son arrivée en Europe au PSV Eindhoven, ensuite à Barcelone, puis à l’Inter Milan. Voilà comment par 2 fois il a eu des ruptures du ligament interne du genou. Cela ne l’a pas empêché de revenir au top niveau, et même de gagner la coupe du monde de 2002 avec le Brésil, mais à quel prix. Celui de jouer la finale de 1998 avec des infiltrations, tout cela pour honorer un contrat de sponsoring avec Nike.

Après le transit de Saturne en Scorpion vers le Sagittaire fin 2014, les instances dirigeantes internationales du football pourraient bien prendre de nouvelles mesures règlementaires sur le plan sportif.

Il est temps que les instances dirigeantes légifèrent et règlementent le nombre de match qu’un joueur peut disputer au cours d’une saison. On pourrait imaginer que cette réglementation permette de lisser le nombre de match sur plusieurs saisons. Pourquoi un salarié n’aurait pas droit légalement de faire plus de 48 h de travail, et qu’un footballeur sous prétexte qu’il est archi bien payé devrait disputer autant de match. Personnes n’est indispensable à son équipe ou sa sélection, ce serait en réalité manquer de respect aux remplaçants qui sont sur le banc de touche qui pourtant pourrait apporter de fier service, et certains même se révéler, pendant que les autres sont ménager. Cela nous éviterait aussi à nous spectateurs d’assister à des parodies de match comme c’est parfois le cas dans cette coupe du monde comme dans d’autres parce que les organismes des joueurs sont carbonisés par la longue et exigeante saison qu’ils ont eu avant de disputer une grande compétition comme celle-là. Dans le prolongement de cet aspect réglementaire, elle pourrait sévir pour protéger l’intégrités physique du joueur. Nous avons parlé des Verseaux victimes avant, pendant ou après ce mondial par des pépins physiques, Luis Suarez a fait parti tout comme ceux cités précédemment de ces grands joueurs qui ont eu été frappé de plein fouet par une blessure. Si après l’Uruguay Angleterre tous le monde s’est extasié à juste titre pour saluer le retour en grâce de l’attaquant de Liverpool, sa morsure récidivante de l’oreille à la Mike Tyson infligé au défenseur italien Chellini est une autre forme de déboire qui sonne cette fois comme une transgression suprême du geste illicite commise par un footballeur. Là encore les instances de la FIFA devrait vraiment réfléchir pour prévenir ce genre de comportement plutôt que guérir.

Enfin la dernière mesure très attendue qui pourrait être prise c'est sur l'année 2015 en tout cas avant le prochain Euro en 2016, c'est l'introduction de la vidéo dans le football, cela peut correspondre au beau trigone de Saturne (règle) à Uranus (innovations, nouvelles technologies).

carte du ciel de naissance du joureur de foot Brésilien Neymar

carte du ciel de naissance du joureur de foot Brésilien Neymar

Commenter cet article