Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jérôme Kerviel un Capricorne révélateur d'une société transformée par les cycles Uranus-Neptune-Pluton

Publié le par Yanis voyance

Jérôme Kerviel un Capricorne révélateur d'une société transformée par les cycles Uranus-Neptune-Pluton

Le fait d'actualité:

Le cas de Jérôme Kerviel est emblématique d'une époque, et des bouleversements symptomatiques que notre monde est en train de vivre depuis ces 5 dernières années. Du signe du Capricorne ascendant Cancer avec une Lune (popularité) en Balance (né le 11 janvier 1977 à 16h20 à Pont L'abbé), on retrouve dans sa carte du ciel de naissance ces composantes astrales clefs dans 3 des 4 signes cardinaux qui sont en ce moment frappés de plein fouet par le terrible carré en croix de Mars/Jupiter/Uranus/Pluton dont nous avons si souvent parlé dans d'anciennes publications. Cette figure céleste drastique pourrait presque expliquer à elle seule, comment un ancien trader salarié de la société générale qui jouaient avec des milliards d'euros sur les marchés au nom de sa banque de 2005 à 2008, s'est retrouvé en l'espace de quelques années à porter sa croix de repenti, et devenant même aux yeux d'une certaine partie de l'opinion publique, le crucifié d'un système. Depuis qu'il avait entamé en février dernier une marche de l'espérance, un véritable pélérinage même entre Rome et Paris.», l'ancien courtier en bourse a ressuscité en véritable apôtre de la lutte contre les dérives de la finance.

Les Capricornes, Cancers, Balances et Béliers aux premières loges de ces bouleversements

Les natifs de ces 4 signes subissent dans leur vie quotidienne des changements, voir des bouleversements importants qu'ils ne comprennent pas toujours. Cela n'a bien entendu pas le même retentissement médiatique que l'affaire dont toute la presse et les médias parlent. Mais chacun à son niveau, ou dans un domaine spécifique qu'il soit sentimental, professionnel, financier, familial ou même judiciaire peut vivre des chambardements dans sa vie aussi déroutants, voir même s'identifier dans une certaine mesure à ce personnage.

Kerviel comme beaucoup de Capricornes avait opté pour un plan de carrière ambitieux

En bon natif du Capricorne, signe de terre par définition, il faisait parti de cette catégorie de personnes certainement très ambitieuses vu la nature de l'emploi occupé. Ce type de poste même s'il est publiquement décrié, suscite en réalité de la part de tout jeune haut diplômé de la finance beaucoup de convoitise. C'est un job plutôt bien considéré, valorisé et même plus que généreusement rémunéré dans une société qui a fondé son système sur des valeurs financières et matérielles que les grands dirigeants de ce monde placent au dessus de tout. Sous l'impulsion de son signe solaire, il s'était fort probablement engagé dans cette voie royale de la finance car elle sonnait à son oreille comme une garantie d'avoir le nécessaire et même le superflu. Cela lui permettait à ses yeux de se bâtir un plan de carrière sur des fondements solides, avec des perspectives d'évolutions très intéressantes sur la durée.

Le Capricorne œuvre généralement pour construire sa vie sur la durée et n'imagine pas les grands changements.

La vie de Jérôme Kerviel comme celle de beaucoup de Capricorne ou ascendant du même signe était gouvernée par Saturne la planète de la rationalité qui est aussi celle de la durabilité des structures. Les astrologues comparent très souvent le Capricorne à Saint Thomas, car il ne croit généralement que ce qu'il ne voit. Pour faire admettre une idée à ce signe il faut généralement s'employer à lui démontrer par des arguments concrets et bien ciselés avant qu'il ne puisse abonder dans votre sens. Alors si on lui avait dit quelques mois auparavant qu'il verrait un monde qu'il s'était donné tant de mal à construire s'écrouler en un moins de temps qu'il ne faut pour le dire, et qu'il aurait à croiser le fer avec la justice en arpentant un jour l'Europe sac à dos à la main, pour renouer à la faveur de rencontre humaine avec les valeurs de solidarité, de compassion et même de foi quasi religieuse, il ne l'aurait jamais cru. Personne ne veut croire ce genre de chose, tout comme personne ne croyait la faillite d'une banque possible.

Nos institutions et nos banques sont construites sur le même socle de valeurs que vénéraient Jérôme Kerviel dans le passé.

Et pourtant à l'instar de ce signe, nos institutions financières et toutes les instances qui édictent les lois et les règles sont bâties sur le même principe que le socle Capricorne, celui là même sur lequel reposait toute la vie de Kerviel. Avec Pluton astre d'argent carré à ses planètes en Capricorne (Soleil-Mercure-Mars), il élaborait de multiples stratégies pour faire un maximum de bénéfices pour lui et sa banque, quitte parfois à dissimuler, manipuler les données, et flirter avec les marges de l'illégalité pour marger toujours plus . Or dès 2008 Pluton cette fameuse planète d'argent qui est aussi celle des remises en question a commencé ses premières incursions le signe du Capricorne. Cette période correspond aux prémices de cette satanée crise financière dans laquelle nous ne sommes d'ailleurs toujours pas sortie à ce jour. Dans ce paysage financier en pleine déconfiture on retrouve justement dès la fin du premier mois de cette année 2008, le 24 janvier exactement l'histoire stupéfiante de cet ancien trader de la Société générale qui spéculait pour sa banque comme on jouerait au casino avec 4,9 milliards d'euros. On apprenait estomaqué que l'opérateur avait dissimulé cette somme colossale en introduisant de fausses données dans un système automatisé dont les prises de risques sur des produits financiers dérivés, ont entraîner une perte abyssale pour sa banque. C'est ainsi qu'après la divulgation de l'information, la machine judiciaire s'est mise en marche.

Le transit de Saturne sur sa Lune Balance au carré de son signe ascendant l'avait jugé seul coupable

Dès octobre 2010 Saturne (loi) transitait sur sa Lune en Balance au carré simultané de son ascendant en Cancer et son Soleil en Capricorne où l'on retrouve justement l'obscure dissonance de ses planètes phares à Pluton. Jérôme Kerviel est alors jugé seul responsable de la perte subie par sa banque. Il est dès lors condamné à cinq ans de prison dont trois ferme. Peine dont il a déjà purgé 41 jours en détention provisoire début 2008, et à rembourser les 4,9 milliards d'euros à la Société générale.

Le retournement de situation judiciaire signé Uranus

En mars 2011, cette affaire subit un revirement inattendu, un véritable coup de théâtre signé Uranus. La planète des retournements de situation et des coups d'éclats débutait son transit en Bélier en opposition à la Lune de Jérôme Kerviel en Balance toujours au double carré de son ascendant et son signe solaire; La Cour de cassation, saisie par les avocats de Jérôme Kerviel, casse cette obligation de remboursement, mais maintient la condamnation pénale et la peine de prison. La peine est assouplie et les responsabilités sont partagées au grand soulagement de ce dernier. La Cour de cassation a estimé que la justice aurait aussi dû prendre en considération les défaillances pourtant constatées dans les contrôles effectués par la Société générale. Le fait que la banque n'en ait pas tenu compte explique en grande parti les possibilités de fraude. S'ouvre alors la possibilité d'un partage des responsabilité civile entre l'ancien trader et la banque concernant le montant des pertes subies. Le feuilleton judiciaire se poursuit.

La rédemption de Kerviel est associée au transit de Neptune en Poisson dans son Milieu du Ciel

Depuis février 2012 la mystique planète Neptune a amorcé son transit en Poisson, cet astre plein de compassion, et d'humanité souvent associé à la religiosité trône en ce moment pile sur la Vénus de l'ancien trader, située à la naissance au Milieu de son Ciel (destin, notoriété). L'association du duo Uranus- Pluton des planètes de controverse, et de la mutation, avec Neptune celle de l'empathie pourrait expliquer cet étonnant paradoxe entre les pertes records d'argent renfloué par les contribuables, et l'apparente indulgence de l'opinion publique à l'égard de quelqu'un qui serait à l'origine de la plus grosse perte jamais subie par une banque. Cette grande popularité et même cette fascination vient bien entendu de l'énorme retentissement médiatique de l'affaire, dont l'ancien Golden Boy a su tirer parti jusqu'à pas plus tard que ce week-end, puisqu'il a nous tenu en haleine comme dans un feuilleton à suspense quant à l'éventualité de son retour en France. Même si son retour devant la justice était inéluctable, il aura comme on dit dans le jargon réussi un vrai coup.

L'ancien trader a su utiliser le système et les médias pour plaider sa cause.

La relation Soleil (rayonnement personnel) et conjonction Mars/Mercure (rapidité d'action et de réflexion) carré à Pluton/Lune (manipulation par l'émotion) expliquerait ce dernier coup de poker qui l'ont incité à faire une ultime requête à l'Elysée avant son incarcération, à savoir rencontrer François Hollande pour lui exposer les dysfonctionnements ayant entrainé l'engrenage judiciaire qui le vise. En fin stratège, une qualité communément attribuée au Capricorne surtout lorsqu'elle est affublée de cette relation de Pluton (manipulation) avec ses planètes clefs, il se doutait que cette demande recevrait une fin de non recevoir. Mais il sait aussi depuis le début de l'affaire instinctivement, et intuitivement susciter la compassion, et la sympathie des gens, témoins certains réseaux sociaux qui ce sont érigés en véritable comité de soutien. De récents sondages indiqueraient même qu'une majeure partie de l'opinion ne serait pas favorable à ce qu'il aille en prison.

Comment expliquer ce paradoxe entre ce soutien populaire et ses "origines" professionnelles ?

La relation de la Lune (popularité) en Balance, dont on retrouve le 1er maître Vénus (côte d'amour) en position culminante dans sa carte du ciel y est pour beaucoup. D'autant qu'en ce moment Neptune dont nous venons déjà d'évoquer plus haut le symbolisme à savoir ce côté mystique, et missionnaire loin d'être feint, lui permettent de sublimer cette sympathie et ce charme de Vénus, et mettre de son côté une partie du peuple. En se présentant seul contre le monde de la finance, il exacerbe d'une certaine façon la détestation du peuple (Neptune) contre le monde de la finance et ses dérives.

Conclusion:

Aujourd'hui l'opposition de la Saturne (loi) céleste en Scorpion à son Jupiter (sens moral et judiciaire) natal en Taureau, ainsi que le carré formé avec son Saturne (respect des règles de droit) natal en Lion lui ont donné un rendez-vous judiciaire auquel il n'a pu se soustraire. Hier avant minuit, il s'est de lui même rendu aux autorités françaises. On vient d'ailleurs d' apprendre son incarcération à la maison d'arrêt de Nice. Pour autant il semblerait que le remous médiatique qu'il a suscité, et la compassion qu'il à inspiré par rapport à sa rédemption aurait fait des émules. Son combat est devenu pour lui semble t-il une véritable mission, comme un sacerdoce. Après avoir recherché l'adoubement et la bénédiction en se rendant en " terre sainte" en pèlerinage au Vatican jusqu'aux portes du pape François, il transmet aujourd'hui le relais au père Gourrier qui l'a accompagné au cours de cette marche. Ce dernier aurait promis de finir cette marche pour lui jusqu'à Paris. On retrouve bien là toute la symbolique Neptunienne surtout lorsqu'elle est en domicile en Poisson valorisée dans un thème. Cette planète installée dans cette position est capable de faire passer une personne d'un statut de golden boy à un être quasi-mystique. Même si de nombreuses personnes doutent de sa sincérité, et que certains politiques estiment même qu'il en a fait trop, Michel Sapin l'a même d'ailleurs qualifié d'escroc. Nul doute qu'avec une telle figure céleste à ses côtés, sa lutte devient une espèce de révélateur de quelque chose qui ne tourne pas vraiment rond dans le monde de la finance et dans notre société. Le fameux deux poids deux mesures entre un justiciable lambda qui a fraudé et qui doit payer à juste titre pour ses fautes immédiatement. Mais qui est malheureusement sacrifié sur l'hôtel médiatique, pour que d'autres puissent continuer en toute impunité leur magouille avec des sommes astronomiques cachés dans les paradis fiscaux dont nos gouvernants connaissent pourtant l'existence, mais ne punissent que très peu. Nos responsables s'arrangent plutôt pour nous faire supporter le poids de cette dette dont on nous cesse de nous rabattre les oreilles, alors que c'est ce même système, de la spéculation tout azimut, et de l'obligation des états à emprunter sur le marché privée plutôt qu'à la banque de France, qui nous ont mis dans cette panade. Pas étonnant me direz vous que ces gens soient protégés quand on voit que ce sont ces mêmes politiques qui cumulent les affaires de corruption dans lesquels ils sont plus ou moins impliqués, mais qui malgré des multiples procès qui s'étendent sur de nombreuses années ne passent comme par hasard jamais par la case prison. Jérôme Kerviel y est mais attendons nous dans les années qui arrivent à un retournement de situation.

Commenter cet article

LECLERE danielle 18/01/2016 12:59

Ce personnage et son histoire me fascinent ... Je le crois sincère , il a été démontré qu'il n'y a pas eu d'enrichissement personnel et j'aimerais vraiment qu'il sorte par le haut de ce feuilleton, il me semble qu'il le mérite...Mais vous ne faites aucune prévision sur l'issue de cette histoire ...Dommage !

Yanis Voyance Astrologue 21/01/2016 14:02

Bonjour Danielle, vous avez raison en effet, et partage votre point de vu c'est une des motivations qui m'a poussée à faire un "papier" sur l'affaire Kerviel. Concernant les prédictions je reste toujours prudent quand il s'agit d'affaire judiciaire, mais je crois que nous ne sommes pas au bout de nos surprises attendons le début du cycle Jupiter (planète du pouvoir judiciaire) en Balance signe de la justice-Uranus (retournement surprenant de situation)-Pluton (vérité qui émerge des tréfonds d'Hadès) (septembre 2016)

http://www.ouvriruncomptebancaireenligne.net/ 16/09/2014 13:28

Pas mal ce retournement de situation ! Dans le domaine de la banque c'est un peu la même chose, les clients retournent aussi facilement les situations.