Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La "human car" ou voiture écologique solution contre la pollution dans les agglomérations

Publié le par Yanis voyance

La "human car" ou voiture écologique solution contre la pollution dans les agglomérations

Le fait d'actualité :

La voiture longtemps considérée comme un symbole de liberté et de modernité, est en train progressivement de devenir une véritable machine à aliéner l’homme en même temps qu’elle dévaste notre santé et notre environnement. Mon propos aurait pu paraître excessif il y a quelques années, et pourtant il suffit de regarder l'actualité de ces derniers jours pour s'en convaincre. Les journaux et les télés, ne cessent de faire les gros titres sur le pic de pollution à Paris. Pour y remédier, les pouvoirs publics n'ont rien trouvé de mieux que de recommander aux citoyens de: roulez moins vite, et la gratuité des transports en commun jusqu'à dimanche. Il y a quelques mois déjà un groupe de scientifique émérite nous annonçait enfin officiellement que de fines particules émises par les pots d'échappement seraient hautement cancérigènes, et à l'origine de nombreuses maladies. Je crois qu'il n'était pas nécessaire d'attendre une annonce officielle faire le constat alarmant que notre air est devenu irrespirable dans certaines grandes agglomérations de France et d'ailleurs. En tout cas si cela fait l'objet d'une annonce officielle, c'est que le taux de substances nocives dans l'atmosphère doit être encore plus inquiétant que ce que l'on nous dit. Comme le disait notre regretté Coluche, "a la télé on peut pas dire la vérité, y a trop de monde qui regarde". Le problème c'est que notre santé et notre bien être sont toujours des variables d'ajustement à notre économie. Dès que le coût inhérent à la prise en charge de la perte de santé de nos concitoyens devient supérieure au bénéfice engrangé, on s'écrie au loup. Il serait peut être temps de prendre en compte les données environnementales et humaines à tout les échelons de notre économie. C'est effectivement le cas ces dernières années, dans certains secteurs mais pas encore assez à mon humble avis pour inverser le processus de notre auto-destruction.

Le virage du tout diesel

Au delà de la qualité de l’air et de l’eau qui se déprécient à vu d'œil à cause de toutes ces pollutions émises dans l’atmosphère, nous pourrions ajouter toutes les autres nuisances pour notre santé, comme le stress généré dans le corps humain à cause des embouteillages que la mise en place d'une circulation alternée va accroître d'avantage encore. Sans compter la contrainte économique et pratique à cause de la cherté du carburant, les polices d’assurance qui augmentent, la carte grise, le coût des réparations en augmentation constante chaque année surtout depuis qu'on ne peut plus donner à son bon voisin ou copain mécano pour quelques billets sa voiture pour faire sa vidange ou pour des interventions mineures. Comment les gouvernements qui ce sont succédés ces dernières années ont ils pu promouvoir le diesel? C'est comme souvent sous la pression des lobbys de l'industrie automobile et pétrolier que l'on a coincé les gens dans ce modèle suicidaire.

La volte face de nos gouvernants

Aujourd'hui j'entends nos responsables politiques qui se succèdent sur les plateaux tv, pour s'indigner et se rejeter la faute, ou au contraire se targuer d'avoir pris telle bonne mesure. Qu'ont ils fait si ce n'est proposer des mesures peu efficaces qui en revanche pénalisent et culpabilisent nos concitoyens d'utiliser leur voiture parce qu'ils n'ont que très peu de marge de manœuvre pour aller travailler. Les prochaines politiques à moins d'un miracle s'annoncent résolument punitive avec des taxes additionnelles pour bons nombres de français qui ont déjà du mal autant à joindre les deux bouts tout autant qu'à se déplacer. Je vous parie combien que dans quelques années le même cinéma sera fait sur les pesticides qui polluent l'air, les sols et l'eau dans nos campagnes, ou encore au sujet du nucléaire quand les déchets déborderont de dessous la terre, et qu'on enregistrera un ou deux accidents industriels de grande ampleur. Pour en revenir à la voiture, ses ventes et sa production n'ont jamais désempli à travers le monde. La situation ne va par conséquent que s'aggraver dans les prochaines années, puisque nos amis les indiens, les chinois sont en pleine phase d'équipement.

Mon attitude personnelle face à la voiture.

J’ai pour ma part fait depuis l'automne 2009, le choix de ne plus avoir de voiture. Mon dernier véhicule était une polo Volkswagen, cela faisait la deuxième fois que j'achetais allemand après avoir acheté français, et deux fois de suite, c'est la boite de vitesse qui m'a lâchée en plein milieu de la route. La deuxième fois je me suis résolu à ne plus acheter de voiture! Avec le recul, et l'observation de mes cartes du ciel je me suis dis que le transit de Pluton astre de la mort qui venait de passer à cette même époque dans le signe du Capricorne avait sans doute provoqué cette remise en question de mon mode de vie. (Pour les personnes qui se disent, que décidément je ramène tout à l'astrologie, je me suis déjà expliqué dans d'autres publications sur le lien que je fais entre les planètes, les aspects qu'elles forment et la crise actuelle que nous vivons. Ce n'est autre qu'un message du ciel qu'il est temps d'opérer bon gré, malgré une profonde remise en cause de notre modèle sur un plan plus général. Je reviendrai dans la foulée dans un autre post approfondir cette question et la corrélation existante entre les mouvements célestes, et la croissance de l'industrie automobile, la généralisation des énergies fossiles tant comme carburant que pour fabriquer d'autres produits d'utilisation courante). Aujourd'hui bien qu'ayant le permis depuis 1994, je me déplace désormais en vélo, à pied ou en transport en commun. Il faut dire que j'ai la chance d'habiter la ville de Bordeaux qui a mis en place comme à Paris, à Lyon un système vraiment judicieux et pratique de location de bicyclette: le VCUB (équivalent de VLIB pour Paris et VLOVE pour Lyon). J'utilise ce mode de transport le plus souvent possible, car cela permet aussi de se maintenir en forme.

Un choix de vie de quitter la région parisienne pour vivre à Bordeaux

Quand je parle de chance, cela fût aussi un choix mûrement réfléchi que de migrer de la région parisienne vers une ville comme Bordeaux à la fin 2006. C'est déjà fin des années 90 que j'avais pressenti le potentiel de cette ville alors qu'elle n'avait pas encore le visage accueillant qu'elle possède aujourd'hui. Je ne m'étais pas trompé, dix ans plus tard, je venais m'installer dans cette ville rénovée. Bordeaux est vraiment une ville magnifique sur le plan architecturale, riche sur le plan historique, culturelle et pas encore aussi polluée que Paris. L'arrière pays offre un cadre de vie vraiment idéal pour se ressourcer, l'océan est à moins de 50 km, il suffit de faire quelques kilomètres pour trouver des vignes à perte de vue. Je n'utilise la voiture désormais que sous forme de location lorsque je ne peux pas faire autrement, et de façon assez exceptionnel. Je considère l'abandon de la voiture comme un acte symbolique et de solidarité avec les millions de français qui ne peuvent pu avoir accès pour des raisons évidentes économiques.

Saluons la politique de la ville de la communauté urbaine de Bordeaux

Je suis ravi que notre maire actuel Alain Juppé en étroite collaboration avec la communauté urbaine de Bordeaux ait pris cette formidable initiative de mettre en place de nombreuses pistes cyclables, et des vélos en libre service depuis 4ans. Que l'on apprécie ou pas la politique, je crois qu'il faut savoir saluer quand une initiative est positive et va dans le sens de l'environnement et du bien être. Je pense que je rachèterai très certainement une voiture le jour où elle sera plus respectueuse de l'environnement, et qu'elle rétablira un équilibre entre coût et qualité du service rendu. J'ai vu que des véhicules électriques sur le modèle d'autolib sont depuis peu en libre service à Bordeaux. Il s'agit du concept "Blue cub".

La voiture électrique une solution alternative qui a ses limites

Sur le court terme, c'est déjà un formidable progrès, car cette technologie n'émet aucune particule polluante et ne consomme pas de carburant. Pourtant c'est à mon sens bien insuffisant. Les voitures électriques sont en effet loin d'être la panacée, car elles utilisent une énergie électrique produite en grande majorité par le nucléaire. Imaginons dans que l'on renouvelle le parc automobile qu'avec des véhicules électriques, on se retrouvera dans une autre problématique, dans laquelle on est déjà d'ailleurs. Et pour cause puisque fin des années 50 les décisions prises nous ont coincé avec le nucléaire, comme ce fût le cas dans les années 90 lorsque nos décideurs ont promu à tour de bras le diesel. Si L'énergie nucléaire a permis c'est vrai à la France de se hisser au niveau des plus grands sur le plan mondial par rapport au défi que représentait à l'époque la maîtrise de cette énergie, tant pour la défense nationale, que pour acquérir son autonomie énergétique. Il faut bien se rendre compte qu'avec le nucléaire un accident est fatal à cause de l'extrême dangerosité de la radioactivité. Je crois qu'on a pas le droit de prendre un tel risque pour l'humanité d'autant que nous sommes suffisamment technologiquement avancé pour développer d'autres énergies moins dangereuses.

La dissonance Uranus-Pluton provoquait la catastrophe nucléaire de Fukushima

Souvenez vous il y a 3ans presque jour pour jour, c'était le début du transit d'Uranus en Bélier (la planète des évènements soudain liée aux nouvelles technologie), le carré parfait qui venait de se former avec Pluton l'astre de la mort dans le signe du Capricorne celui qui est sensé maîtriser le mieux les techniques a provoqué au Japon le pays qui domine le mieux ces technologies ce terrible tremblement de terre. Le Tsunami qui a dévasté les côtes de Fukushima a provoqué la 2e catastrophe nucléaire la plus importante de notre histoire. Les pouvoirs publics français se sont voulu rassurant et ne veulent pas renoncer complètement à cette filière énergétique.

La France ne renonce pas complètement au nucléaire.

En période de grand chômage c'est une décision difficile à prendre. Ne pas continuer à développer et exploiter cette énergie alors que cela fait parti du fleuron de l'industrie française serait selon nos bonnes têtes pensantes une hérésie. Nos responsables ont choisi d'affirmer notre position de leader dans le monde avec sa nouvelle technologie de l'EPR qui permet de conquérir de nouveau marche, et de conserver pour les français une facture d'électricité à moindre coût. Pourtant le message de la nature et des planètes sont là pour nous l'enseigner, que l'homme contrairement à ce qu'il avance ne maîtrise rien lorsque la nature se déchaîne. Cette voie est la plus facile sur le court terme, mais clairement antinomique avec les lois de l'univers, et la nature qui se chargeront de nous le rappeler en tant voulu, comme elle l'a déjà fait du reste. Tchernobyl ou Fukushima resteront à jamais des tragédies dans l'histoire de l'humanité. Hier nous apprenions que pour célébrer le triste anniversaire de la catastrophe, un nouveau séisme à eu lieu au Japon d'une magnitude de 6,3. Nous sommes encore une fois à la mi-mars, comme il y a 3 ans au moment de la catastrophe qui a eu lieu le 11 mars. Il n'y a pas de hasard, tout s'explique pour peu qu'on veuille ouvrir les yeux et essayer de comprendre. Les planètes, la nature, les activités humaines; l'économie tout est lié.

Nos problèmes économiques et sociaux deviendront dans le futur secondaires par rapport à la question environnementale.

Nos problèmes sociaux et économiques certes très importants, apparaîtront bien secondaires, si nous ne prenons pas la mesure de l’enjeu réel de nous saisir en tant que citoyen de la question environnementale pour demander à nos gouvernants, non pas de distiller des gadgets écologiques, électoraux qui de surcroît seront vécu comme une contrainte par de nombreux français puisque cela alourdira encore d’avantage les difficultés des gens à se déplacer ou à consommer, tout en remplissant les caisses de l'état qui vont se servir de ces fonds pour payer les intérêts de la dette sur les marchés financiers. C'est un puit sans fond qui va nous amener au fond du trou, d'autant qu'avec les catastrophes et l'accélération du nombre d'inondations avec la fonte des glaces à cause du réchauffement climatique provoqué en grande partie par le gaz à effet de serre, les drames humains vont se répéter, compagnies d'assurances ne pourront plus remboursés.

Quelles sont les solutions ?

La solution nous l'avons sous les yeux, mettre le paquet sur les énergies renouvelables. Ces filières alternatives sont la solution, bien que pour le moment pas encore complètement opérationnel et pas toujours compétitive en terme de performance énergétique et en terme de coût de revient. Leur développement avec l'utilisation des éléments marins (la houle), terrestre (la biomasse), et aérien comme le solaire ou l'éolien combinées sont les énergies du future. Les détracteurs qui pointent le coût de revient exorbitant sont de très mauvaises foi , car la mise au point de ces nouvelles technologies, leur production en série, vont permettre des économies d'échelles à moyen terme et faire baisser le coût de revient. C'est comme pour les téléviseurs, je me souviens que l'écran plasma coûtait une fortune et seule les plus aisées pouvaient se permettre d'y accéder. Aujourd'hui cela s'est démocratisé, car il y a eu une réelle volonté. Certes vous me direz c'est fabriquer en Chine. Là encore d'autres solutions sont possibles pour peu qu'on veuille œuvrer pour le bien commun et pas uniquement pour des raison financières. La solution pour le lancement et la mise en circulation d'un véhicule complètement propre et plus humain existe aujourd'hui en 2014 il s'agit du "Human Car"

Le concept du Human car, la voiture complètement écologique .

Dans mon post du 17 décembre dernier "L'écologie est il un gadget ou un enjeu de société fondamental, et plus loin encore dans celui du 7 septembre 2011 "Quelle place pour Eva Joly candidate officielle d'Europe Ecologie les verts pour la présidentielle"? J'évoquais sur ce blog le principe de ce protype de véhicule complètement écologique. L’Human Car est une voiture qui se veut écologique en se conduisant uniquement par la force des bras. L’Human Car est vendue au prix de 15 500 dollars sur le site du concepteur. Du côté des caractéristiques, l’auto est capable d’atteindre les 90 km/h sur le plat, que des batteries électriques ont été prévues pour soulager les passagers. Tout a été bien pensé par ce génie au nom prophétique de Charles Greenwood (Bois vert en français), puisque ce véhicule profite des freinages pour récupérer un peu d’énergie. Elle possède également quelques fonctions high-tech comme une prise pour iPod, une connexion internet, un système permettant de surveiller la tension artérielle, Voici la vidéo de l’HumanCar publiée en 2011. C'est tout simplement fantastique! Imaginez que ce véhicule tel quel, voir dans une version plus aboutit soit disponible à la manière des autolib ou blue cub à la périphérie des centres villes des grandes agglomérations, cela résoudrait immédiatement nos problèmes de pollution. Pour le moment le prix est encore onéreux, mais il suffit de le produire en série pour faire baisser le coût. Et tant pis si l'invention et les brevets sont américains. D'ailleurs c'est souvent le paradoxe, les Etats-Unis font partis des pays les plus pollueurs du globe, avec en ce moment l'exploitation dans certain état du gaz de schiste une nouvelle source d'énergie dangereuse pour notre environnement vu les techniques actuelles d'extraction (fracturation hydraulique), et c'est de chez eux que viendra la solution. Et nous les bons et gentils français s'extasieront devant le génie made in USA. Et pourtant le talent français est bien présent, d'ailleurs il y a déjà eu des inventeurs qui ont proposé des solutions il y a bien longtemps déjà. Les a t-on laissé se développer et faire valoir leur trouvaille?

Le génie français en matière de voiture écologique n'est pas mort

Une petite société française d'origine niçoise, a mis au point les moteurs "CAT" qui se distingue par un fonctionnement à l’aide d’une simple bonbonne d’air comprimé. Le concept permet de rouler presque gratuitement sans émettre la moindre particule polluante. Encore une piste sérieuse et encourageante pour redoubler d'effort pour réduire les émissions de CO2 et résoudre le problème des particules fines cancérigènes émises par les pots d'échappement du diesel. Le plus grand constructeur automobile indien Tata Motors a acheté les brevets et s'apprêtait à sortir en série les premières voitures « mini CATs ». Le prix d'achat était à 7000€ un prix plus que concurrentiel, le véhicule aurait eu une autonomie de 200 à 300 km pour une vitesse de pointe de 100 km/heure. Une recharge complète ne devrait revenir qu’à 3,6€ soit bien en deçà du coût pour parcourir la même distance avec un véhicule à essence. Mais quand l'affaire est trop belle et vu les enjeux colossaux sur le plan économique, il fallait bien s'attendre à des obstacles.

Lorsqu'un génie est au volant d'une voiture écologique mort au tournant

Dimanche dernier, le directeur général de Tata Motors Karl Slym est décédé après avoir fait une chute du 22 ème étage de son hôtel. L’homme se trouvait à Bangkok pour assister à un conseil d’administration de Tata Motors Thailand Ltd. Cette mort est elle un suicide, purement accidentelle, ou y aurait ’il une coïncidence avec le lancement imminent de la mini CAT ? Pour l’instant le mystère reste entier et il n’est pas certain que l’on connaisse un jour la vérité sur cette mort aux étranges circonstances.

Conclusion:

Des initiatives comme celle là on en compte des dizaines, en 2009, c'était Genepax, une société japonaise, qui avait présenté une invention révolutionnaire, le Water Energy System . Cette technologie, combinée à un moteur électrique, permettrait de faire le plein avec une simple bouteille d’eau mais aussi avec du thé, du soda ou tout autre liquide contenant de l’eau. Ou est passé ce projet? Alors pourquoi ces solutions ne sont pas exploités à fond. Il est certains que les industriels des énergies polluantes et les lobbys pétroliers y perdraient leur énorme avantages financiers. Chaque être humain a une infime parcelle de notre destin commun entre les mains, chacun à son niveau peut interagir en ne cédant pas à la fatalité, en mettant momentanément de côté son individualisme, son petit confort personnel, pour gagner dans le futur proche en qualité de vie, en bien être et en liberté. Dans un registre corolaire je le vois concernant l'huile de palme, de nombreux français ont renoncé à acheter des produits de consommation courantes confectionnés avec cet ingrédient nocif pour la santé. Cela a obligé certain à renoncer pendant un temps à leur petit biscuit ou pâte à tartinée préférée et à mettre plus de temps pour faire ses courses en regardant la composition. Finalement les industrielles se mettent progressivement au diapason en nous proposant des produits plus conformes aux nouvelles attentes du consommateur et plus respectueuses de l'environnement.

vidéo sur le concept Human Car

La "human car" ou voiture écologique solution contre la pollution dans les agglomérations
La "human car" ou voiture écologique solution contre la pollution dans les agglomérations
La "human car" ou voiture écologique solution contre la pollution dans les agglomérations
La "human car" ou voiture écologique solution contre la pollution dans les agglomérations
La "human car" ou voiture écologique solution contre la pollution dans les agglomérations
La "human car" ou voiture écologique solution contre la pollution dans les agglomérations

Commenter cet article

auto école Bruxelles 23/08/2014 09:56

il a une drôle de design quand même

yanis 21/03/2014 15:10

Bonjour Sylvia merci pour votre magnifique commentaire et votre témoignage. Ravi que mes articles vous plaisent. Les mentalités vont changer, et c'est aussi grâce à des personnes comme vous qui se feront écho de leur intérêt tant pour l'astrologie, que pour la noble cause qu'est la préservation pour l'environnement que les choses vont évoluer dans le bon sens.

Sylvia 16/03/2014 20:11

Excellent article je suis tout à fait d'accord avec vous.... moi même je n'utilise pas la voiture pour toutes les raisons que vous avez cité... j'habite également cette belle ville qui est Bordeaux et utilise aussi les vcub je trouve dommage que peu de ville ai ce système très ingénieu car très pratique et en plus cela entretien la forme.... j'espere fortement que les mentalité vont changer...je suis une fidèle lectrice de vos articles, continué à nous faire partager votre savoir et vos idées merci de nous faire découvrir le monde de l'astrologie à travers vos articles :-)